Politique Eco

Politique & Eco n°419 avec Pierre Jovanovic - Le monde occidental est au bord de la banqueroute

Publiée le 15/01/2024

1) Les banques en difficulté à la recherche de profits

L'océan de liquidités se retire de plus en plus loin en ce début d'année, confirmant le mouvement observé depuis l'explosion des banques américaines et celle du Crédit Suisse. Selon The Kobeissi Letter, "Les pertes non réalisées représentent désormais environ 33% de l'ensemble des fonds propres des banques aux Etats-Unis". Actuellement, les banques détiennent près de 700 milliards $ de pertes non réalisées.

La Chine est en proie elle aussi à sa crise bancaire, au point que les autorités de Pékin ont décidé de mettre la Zhongzhi Group en faillite, gravement touchée par les faillites en série des promoteurs immobiliers, à l'image de Evergrande qui a fait faillite avec un trou de 327 milliards.

 

2) Le monde occidental est au bord de la banqueroute...

Le colonel Douglas Macgregor, devenu un proche conseiller de Donald Trump lors de son mandat, a déclaré la semaine passée :"Le monde occidental est au bord de la banqueroute... c'est juste qu'on ne dit pas la vérité (au public) et qu'on veut ignorer la réalité. Notre système financier se porte très mal car on s'est nous-même mis dans cette situation. L'apocalypse financière arrive". La dette mondiale arrive aux 100 trilliards $. La Californie a 68 milliards $ de dette.

Le retour au standard or se confirme de plus en plus. L'évolution de l'or : depuis 2013 le prix de l'once était aux alentours de 900 $, le cours est aujourd’hui à 2 060 $. Et maintenant, ce sont les pièces d’argent qui s’arrachent à prix d’or (liberty en argent).

Matthieu Pigasse : ''la planche à billets n'a profité qu'aux plus riches''... Quand la raison vient aux banquiers !

Politique & Eco n°437 avec Jean-Loup Izambert - Elections européennes : la corruption qu'ils vous cachent

Publiée le 20/05/2024

Qui vous parle du vrai bilan de l'Union européenne ? Depuis 1979, tous les 5 ans, des millions d’hommes et de femmes votent pour des eurodéputés. Vous donnez votre voix à des individus dont vous ignorez presque tout, dont vous ne pouvez contrôler l’action parlementaire ou les révoquer s’ils ne tiennent pas leurs engagements. Résultat : pendant que le gouvernement français prête, avec les autres pays membres de l’UE, des dizaines de milliards € à la dictature génocidaire d’Ukraine, l’un de vos proches décède car il n’a pu être soigné à temps faute de médecin ! Dans son dernier ouvrage "Bilan noir - L'union européenne contre la France", le journaliste d’investigation Jean-Loup Izambert livre une enquête rigoureuse menée sans concession sur 74 années d’Europe supranationale. Il passe au crible tous les principaux aspects de la politique de l’UE et ses conséquences pour les Français. Voici le bilan noir de l’Union européenne que ne vous fera aucun eurodéputé. Et pour cause : "Tous, dit-il, sont responsables du déclin français programmé à Bruxelles à coups de "recommandations" avec les dirigeants de l’Elysée-Matignon au profit de l’hégémonie des Etats-Unis". Un entretien décapant et révélateur de la tromperie organisée au plus haut niveau du pouvoir politique.