Politique Eco

Politique & Eco n°440 avec Pierre-Antoine Plaquevent - Ukraine-Gaza : guerre totale ou gouvernance mondiale ?

Publiée le 10/06/2024

Le président Macron a-t-il déclaré la guerre à Moscou ? En autorisant l'Ukraine à tirer des missiles "made in OTAN" sur les bases russes, le chef de l'Etat continue son escalade verbale, assurant par ailleurs que la jeunesse française serait prête au sacrifice ultime... pour défendre "les valeurs de la République". En réaction, le président Poutine a aussitôt menacé l'Europe Occidentale d'une guerre totale. Comment expliquer l'hostilité anti-russe du locataire de l'Elysée, aujourd'hui supérieure à celle de Washington ? La grenouille veut-elle se faire plus grosse que le bœuf ?

Pendant ce temps, une autre guerre fait rage entre le Hamas et Israël. Comme l'Ukraine, le Moyen-Orient se trouve sur la bordure de l'ensemble russo-chinois dont les Etats-Unis cherchent l'encerclement. Les projets de développements énergétiques entre les deux grands blocs s'y multiplient et entrent en concurrence, provoquant des points de tension. Seule la perspective d'une destruction nucléaire mutuelle freine encore l'escalade meurtrière entre Occident et Eurasie.

Entre les deux, la France n'offre plus de troisième voie et se retrouve coincée entre le communautarisme et des élites vendues au millénarisme globaliste. Pour en sortir, elle devra renouer avec sa souveraineté stratégique et rejoindre le concert des puissances réalistes. Puissances qui placent l'État et le politique au centre du système des relations internationales.

Pierre-Antoine Plaquevent est analyste politique, animateur pour le site Strategika, rédacteur de la lettre privée Polemos, et l'auteur de "Société ouverte VS Eurasie". Il est l'invité de ce numéro de "Politique & Eco".

Politique & Eco n°439 avec Jacques-Marie Moranne - Climat et CO2 : décryptage d’une manipulation

Publiée le 03/06/2024

On a transformé un optimum climatique, c'est-à-dire le réchauffement cyclique du climat, profitable à l’humanité, en catastrophe coûteuse qui va mobiliser des milliards en pure perte. A-t-on vu une aussi massive prise en charge de l'économie depuis les grandes dictatures du XXème siècle ? Revoici le Gosplan, l’organisme soviétique chargé de la planification.

Avec son ouvrage "Climat et CO2 : décryptage d'une manipulation", Jacques-Marie Moranne, ingénieur centralien, ancien alarmiste converti au réalisme, démonte un à un les arguments qui président à l'alarmisme ambiant sur la base du bon sens et des observations officielles. Les bienfaits du CO2 dépassent largement ses inconvénients. Et tout l'alarmisme ne repose finalement que sur des "Modèles" qui n'ont aucune crédibilité pour prévoir le climat dans 75 ans. Jacques-Marie Moranne démontre que la théorie médiatisée de l'effet de serre n’est pas fondée scientifiquement et que le doublement de concentration du CO2 ne saurait augmenter la température de plus d'une fraction de degré °C. Il faut donc chercher ailleurs les causes du réchauffement actuel et, de ceux comparables, qui l'ont précédé. Ce à quoi le GIEC se refuse. Le réchauffement minoéen, puis celui de l’empire romain, celui du Moyen-âge qui permit la construction des cathédrales et enfin le nôtre est un bienfait pour la végétation et l’alimentation des hommes.

La transition énergétique, qui doit conduire au Net Zéro Carbone pour 2050 est une utopie ruineuse, et la France n'a rien à y gagner et tout à y perdre. Une stratégie d'adaptation, plus pragmatique, serait infiniment moins coûteuse et plus efficace. En réalité, il y a derrière l’impératif de la décarbonation, une volonté de contrôle social.